print preview

La coordination de la géoinformation au sein de l'administration fédérale

L’administration fédérale met à disposition de différentes infrastructures des géodonnées et des géoservices sous diverses formes. Pour pouvoir accéder effectivement, efficacement et rapidement à ces informations, il est nécessaire d’avoir une stratégie et une coordination commune dans ce domaine. L’organe de coordination de la géoinformation au niveau fédéral (GCS) est compétent en la matière. Le domaine Coordination, Services et Informations Géographiques (COSIG) de swisstopo s’occupe du côté opérationnel de cette tâche.

Bildkollage – Links digitaler Kartenausschnitt, rechts oben Datenintegrationstabelle mit den Geodaten des Bundes und rechts unten das Bundeshaus beleuchtet
© Shutterstock

Le pourquoi d'une coordination 

Afin que les géoinformations puissent être utilisées efficacement selon la loi sur la géoinformation, elles doivent être actuelles, compatibles entre elles et accessibles à un large public. Une stratégie commune coordonnée ainsi que des standards et des technologies homogènes sont aussi essentiels. De même, des géodonnées harmonisées sur la base de modèles de données ainsi qu’une infrastructure et des services communs pour le stockage, l’élaboration et la publication de ces données.

L'organe de coordination de la géoinformation au niveau fédéral (GCS)

L’organe de coordination de la géoinformation au niveau fédéral (GCS) assure la gestion stratégique des tâches de coordination en matière de géoinformation. Le GCS se compose d’un ou plusieurs représentants de chacun des départements fédéraux ainsi que des hautes écoles. Selon l’art. 48 OGéo, il accomplit les tâches suivantes :

  • Coordination des activités de l'administration fédérale ;
  • Développement de stratégies fédérales ;
  • Participation au développement de normes techniques ;
  • Gestion d'un centre de compétences ;
  • Conseil des services cantonaux.

Le rôle et les tâches du bureau du CSG sont subordonnés à l'Office fédéral de topographie swisstopo. La présidence du GSC est assurée par le directeur de swisstopo.

Que coordonne-t-on ?

Selon la « Stratégie suisse pour la géoinformation », la Confédération vise, avec le concours de tous les participants, à proposer des géoinformations fiables, détaillées, actualisées et interopérables à tous les utilisateurs, de façon simple, en temps réel là où utile et en réseau. Sept champs d’action définissent les grandes orientations des activités à venir en matière de géoinformation au cours des prochaines années :

  • promotion de l’écosystème de la géoinformation résultant d’efforts conjoints déployés par les autorités de tous les niveaux administratifs de même que les acteurs économiques, politiques, scientifiques et la société civile grâce à une coopération coordonnée et à une volonté active de dialogue ;
  • mise à disposition de géodonnées interconnectables, appropriées et fiables sous une forme utilisable et pérenne pour tous les utilisateurs ;
  • facilitation des processus métier par l’intégration de la référence spatiale et une conception intégrée, une automatisation et une orientation vers les besoins de l’utilisateur ;
  • développement et application de la science des géodonnées en étendant l’expertise en matière d’analyse des géodonnées ainsi que le développement et l’utilisation d’algorithmes ;
  • encouragement de l’innovation en définissant des conditions-cadre et des processus clairs en vue de tester et de mettre en œuvre de nouvelles idées et approches ainsi que de nouveaux concepts ;
  • acquisition et renforcement des compétences en vue d’une meilleure maîtrise de la géoinformation, d’une gestion optimale du changement chez les spécialistes ainsi que d’une bonne diffusion des connaissances sur l’utilisation des géoinformations ;
  • création de géoplateformes numériques performantes, ouvertes et partagées, basées sur des géodonnées, des géoinformations et des géoservices normalisés et mis en réseau.

Comment fonctionne la coordination ?

Comme outil de mise en œuvre, un plan d'action évolutif avec des objectifs et des mesures de mise en œuvre sera élaboré avec des experts de tous les niveaux de l'administration.

La coordination au niveau fédéral est assurée dans le cadre du GCS, avec des échanges réguliers entre les services fédéraux et des projets communs. La collaboration avec les partenaires au niveau cantonal et communal est constamment intensifiée. 


Coordination géoinformation
Office fédéral de topographie swisstopo Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern
Tél.
+41 58 469 01 11

E-mail


Domaine compétent

COSIG
Téléphone : +41 58 469 03 15
E-mail

Office fédéral de topographie swisstopo

Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern

Carte

Voir la carte