print preview

Infrastructure de géodonnées (IDG)

Les (géo)informations à référence spatiale sont d’une grande importance pour de nombreux processus de décision économiques et politiques, mais aussi dans le domaine privé. Les infrastructures de géodonnées permettent de mettre à disposition ces informations en réseau de manière optimale. L’objectif est de rendre ainsi les informations à référence spatiale accessibles à une large utilisation, de manière simple, avantageuse et de haute qualité.

Collage de photo aérienne et ligne de code XML
Infrastructure de géodonnées

Les géoinformations issues des domaines les plus divers permettent de bien représenter des contextes complexes de manière facilement compréhensible. Elles constituent donc la base d’une planification orientée vers l’avenir et d’une action politique.

Les infrastructures de géodonnées permettent un accès simple et un aperçu rapide de ces informations spatiales. Cela permet d’organiser plus efficacement les processus administratifs et d’obtenir une plus grande valeur ajoutée à partir des données. Parallèlement, des bases de décision, de planification et d’action utiles sont également mises à disposition de la société civile et de la politique. La transmission de ces « géoconnaissances » favorise donc également la participation politique et renforce la société (numérique).

Une infrastructure de géodonnées comprend, outre les composantes techniques (géodonnées, géoservices, métadonnées et réseaux basés sur des normes et des standards), également des aspects juridiques et organisationnels.

L’infrastructure fédérale et nationale de données géographiques se base juridiquement sur la législation suisse en matière de géoinformation (LGéo/OGéo). Sur le point organisationnel, le GCS est chargé de la mise en place et de l’exploitation de l’Infrastructure fédérale de données géographiques (IFDG) avec le centre opérationnel COSIG chez swisstopo. Celle-ci favorise l’utilisation efficace et complète des informations géographiques du droit fédéral.

Le développement de l’infrastructure nationale de données géographiques (INDG) est également poursuivi avec les cantons et en collaboration avec les communes et les particuliers. Dans l’esprit de la Stratégie suisse pour la géoinformation, l’INDG doit se développer en une plateforme commune sur laquelle les données de la Confédération, des cantons et des communes sont produites et partagées en commun. Cela doit également permettre l’émergence de nouvelles connaissances en rapport avec notre espace de vie.

Les IDG existent à différents niveaux : dès 1993, la Conférence des Nations Unies à Rio de Janeiro a reconnu la nécessité d’une infrastructure globale de géodonnées pour le développement durable. Cette initiative est actuellement poursuivie par l’Initiative des Nations Unies pour la gestion mondiale des informations géospatiales (UN-GGIM). 

Au niveau européen, c’est INSPIRE qui est la directive relative à l’établissement d’une infrastructure européenne de données géographiques.


Office fédéral de topographie swisstopo Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern
Tél.
+41 58 469 01 11

E-mail


Domaine compétent

COSIG
Téléphone : +41 58 469 03 15
E-mail

Office fédéral de topographie swisstopo

Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern

Carte

Voir la carte