print preview

Une œuvre de pionniers

Fondé en 1838, le « Bureau topographique » a publié entre 1845 et 1865 les feuilles de la « carte topographique de la Suisse » (carte Dufour). Il s’agissait là d’une œuvre pionnière de la cartographie officielle fédérale et une prouesse de la technique de mensuration.

1838–1865    Guillaume-Henri Dufour

1838–?            Carouge, Maison Chossat
?–1856            Carouge, Rue du Rhône 88
1856-1865     Carouge, Tranchée de Rive Nr. 1

1838–1865
Eidgenössisches Topographisches Büreau
Bureau topographique fédéral

L’illustration montre une partie du Jura de la feuille VII de la carte Dufour ainsi que la France voisine. En raison de son relief très marqué, notamment, le territoire suisse se distingue du territoire français qui n’est représenté que de manière schématique.
La Suisse en relief sur une carte. Extrait de la feuille VII de la carte Dufour (© swisstopo)

Fondation

Fondé à Genève en 1838 sous le nom de « Bureau topographique fédéral », les origines de swisstopo sont antérieures à la naissance de la Confédération suisse (1848).

Sous la direction du général Guillaume Henri Dufour, l'Office travaille jusqu'en 1865 sur la première série de cartes officielles couvrant toute la Suisse. Elle portait la dénomination officielle de « carte topographique de la Suisse », mais était plus connu à l'époque déjà sous le nom de « carte Dufour ».

La série de cartes à l’échelle 1:100 000 a demandé une grande coordination des travaux au niveau cantonal et fédéral, et cela avant même que l’État fédéral ne soit fondé.

Mensuration nationale

Les efforts en vue d’une mensuration à l’échelle nationale ont débuté en 1809, avec les premiers travaux du quartier-maître général Hans Conrad Finsler dans le nord-est de la Suisse. Ce n'est cependant qu'en 1838, lorsque le Bureau topographique de Genève renforça la coordination, que le projet fut accéléré.

Dans les années qui suivirent, les prises de vue topographiques complexes de la région alpine commencèrent ; Johannes Eschmann publia les résultats des mensurations trigonométriques de la Suisse. Ces derniers ont permis de fixer les points géodésiques fondamentaux pour la carte Dufour.

Entre 1845 et 1865, un total de 25 feuilles est paru, dont quatre feuilles d'angle sans contenu cartogra­phique. À l'issue des travaux, Guillaume Henri Dufour confia la direction du Bureau topogra­phique fédéral à Hermann Siegfried.

Un chef-d’œuvre

La première édition de la « carte topographique de la Suisse » était en noir et blanc et gravée sur des plaques de cuivre. Son expertise en mensuration technique, son savoir-faire et son excellence artistique ont été honorées à maintes reprises en Suisse comme à l’étranger.

La carte Dufour était convaincante notamment grâce à son exactitude par rapport aux normes de l’époque ainsi qu’à la représentation plastique des rochers.

 

1837 : achèvement de la triangulation

Achèvement de la triangulation de premier ordre (triangulation primordiale) comme base supplémentaire des mensurations détaillées (depuis 1825/1832).

1832 : Dufour devient quartier-maître général

Guillaume-Henri Dufour devient le nouveau quartier-maître général (jusqu'en 1847, puis « directeur de la Carte » jusqu'en 1865). Il succède à Johann Ludwig Wurstemberger (depuis 1831).

1838 : fondation du Bureau topographique fédéral

Eidg. Topografisches Büro in Carouge (GE)
Représentation d’époque du Bureau topographique fédéral

Dans la Maison Chossat, à la Place du Temple (actuellement 22 rue St-Victor), à Carouge (Genève), Guillaume-Henri Dufour fonde un bureau qui est le prédécesseur de l'actuel Office fédéral de topographie. Ce bureau entre en fonction au nouvel an de 1838 sous l'appellation de Bureau topographique fédéral (= date officielle de la fondation).

1838 : instructions pour des levés en région alpine

Instructions pour les prises de vue dans la région alpine aux échelles 1:25'000 et 1:50 000. 

1838 : publication de la Carte topographique du canton de Genève

Publication de la Carte topographique du canton de Genève sous la direction de Guillaume-Henri Dufour. Cette carte sert de modèle pour les travaux ultérieurs.

1839 : début des levés topographiques dans la région alpine

Début des levés topographiques dans la région alpine par divers ingénieurs (jusqu'en 1862).

1840 : Johannes Eschmann publie les résultats des mensurations trigonométriques en Suisse

Johannes Eschmann publie « Ergebnisse der trigonometrischen Vermessungen in der Schweiz » (Résultats des mensurations trigonométriques en Suisse), le document de base pour tous les travaux ultérieurs de la carte. C'est à partir de ce document qu'est déterminée l'altitude du point fixe R.P.N à Genève de 376,2 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cette valeur peut (pour des comparaisons actuelles) être considérée comme l'altitude de départ utilisée à l'époque pour les levés de la « Carte Dufour ».

1841 : début de la gravure sur cuivre

Début de la gravure sur cuivre pour la Carte topographique 1:100 000.

1845 : première feuille de la « Carte Dufour »

Après un retard d'une année, la première feuille (n° XVII) de la Carte topographique 1:100 000 est publiée. Cette carte est connue sous le nom de « Carte Dufour » et elle est imprimée par Rudolf Foppert, à Zurich.

1862 : l'altitude du point fixe R.P.N est déterminée

L'altitude du point fixe R.P.N. à Genève est déterminée par un nivellement français à 374,052 mètres au-dessus du niveau de la mer (publication en 1864). Cela déclenche les mensurations du nivellement de précision.

1863 : début de la triangulation d'un propre réseau

La Commission suisse de géodésie entreprend la triangulation de premier ordre de son propre réseau dans le cadre des mesures d'arcs de l'Europe centrale (jusqu'en 1890).

1863 : le Conseil fédéral baptise la Pointe Dufour

Le Conseil fédéral baptise « Dufourspitze » (Pointe Dufour)  le sommet qui, jusqu'à présent, était indiqué comme Höchste Spitze sur la « Carte Dufour ».

1864 : nivellement de précision sous la direction d'Adolphe Hirsch et d'Emile Plantamour

Décision est prise d'effectuer les mesures du nivellement de précision sous la direction d'Adolphe Hirsch et d'Emile Plantamour. Les travaux commencent en 1865 (jusqu'en 1883). 

1865 : Hermann Siegfried devient chef du Bureau topographique fédéral

Hermann Siegfried devient chef du Bureau topographique fédéral (jusqu'en 1879). Il succède à Guillaume-Henri Dufour (en poste depuis 1838).

1865 : la dernière feuille de la « Carte Dufour » est publiée.

La dernière feuille (n° XIII) de la « Carte Dufour » est publiée. Au total, 57'952 exemplaires ont été imprimés (depuis 1845).


Office fédéral de topographie swisstopo Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern
Tél.
+41 58 469 01 11

E-mail


Domaine compétent

Infodesk Histoire
E-mail

Office fédéral de topographie swisstopo

Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern

Carte

Voir la carte