print preview

La frontière à l’ère numérique

La gestion et la documentation de la frontière nationale s’effectuent aujourd’hui dans un système d’information géographique (SIG), ce qui implique que le tracé de la frontière et les points qui la défnissent soient connus en coordonnées, elles-mêmes disponibles sous forme numérique.

Extrait de carte de la frontière nationale avec l'Italie
Frontière nationale avec l’Italie

La documentation de la frontière nationale, gestion et archivage des données originales compris, incombe au domaine «Géodésie et Direction fédérale des mensurations cadastrales» (processus Mensuration officielle et cadastre RDPPF) et entre dans les tâches de swisstopo.


L’objectif est de mettre les données à disposition avec clarté à l’aide d’un modèle bien conçu et d’améliorer considérablement la documentation. Le tracé de la frontière nationale doit enfin pouvoir être décrit sans équivoque dans le cadre de référence officiel de la Suisse (MN03 ou MN95), dans les cadres de référence européen ETRF93 et ETRS89 ainsi que dans le cadre de référence en vigueur dans le pays voisin considéré. Les coordonnées des bornes frontières sont concernées au même titre que la description des limites naturelles (ligne de partage des eaux et cours d’eau). Le tracé des frontières nationales ayant auparavant été décrit en grande partie sous forme de texte, il est d’autant plus important de le saisir dans un cadre de référence numérique utilisable dans un SIG. Cette transition vers le numérique n’enlève cependant rien à la validité des repères dans le terrain, même ceux datant parfois de plusieurs siècles.


Dans le cadre du projet « State Boundaries of Europe » de Eurogeographics, les données de toutes les frontières nationales seront harmonisées et gérées dans un SIG européen. La Suisse participe activement à ce projet depuis 2005.
Les besoins en données géoréférencées des pays voisins étant identiques, la frontière remplit dès lors le rôle de périmètre pour différents produits (SIG, mensuration officielle, etc.) et il est indispensable que la définition géométrique de ces périmètres soit identique entre les deux États.

Plus de 7000 points limites

La frontière de la Suisse est matérialisée par 7132 signes de démarcation. L’Office fédéral de topographie swisstopo est compétent pour leur documentation, leur gestion et l’archivage des données les concernant.

Autrefois, le tracé des frontières nationales était en grande partie décrit par du texte. Aujourd'hui, il est défini à l'aide de coordonnées dans les systèmes de référence officiels des deux pays, de même que dans le système de référence européen ETRS89 et dans le cadre de référence européen ETRF93. Cela concerne à la fois les éléments ponctuels (bornes) et linéaires(ligne de partage des eaux, milieu de rivière etc.).

Les pays voisins ont tout autant besoin de données géoréférencées que nous, puisque la frontière y déliminite aussi différents produits (SIG, mensuration officielle, etc.). Il est donc indispensable que cette limite se fonde sur une géométrie définie à l’identique dans chacun des deux Etats.

Projet «State Boundaries of Europe»

Dans le cadre du projet «State Boundaries of Europe» de Eurogeographics, les données de toutes les frontières nationales seront harmonisées et gérées dans un SIG européen. La Suisse participe activement à ce projet depuis 2005.

 


Office fédéral de topographie swisstopo Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern
Tél.
+41 58 469 01 11

E-mail


Domaine compétent

Géodésie et Direction fédérale des mensurations cadastrales
E-mail

Office fédéral de topographie swisstopo

Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern

Carte

Voir la carte