print preview

Nos frontières changent

On considère d’ordinaire que les frontières sont fixes. Elles peuvent toutefois subir l’influence d’aléas climatiques et de phénomènes naturels. Leur tracé peut alors changer.

Comparaison entre la frontière actuelle (ligne rose) et celle datant de 1940, indiquée ici sur la carte nationale éditée en 1967 (croix noires)

Les glaciers

Au-delà de 3500 m d’altitude, la ligne de partage des eaux s'est déplacée au fil du temps, en partie du fait de la fonte des glaciers.

Un tel cas s’est produit sur la frontière entre la Suisse et l'Italie au Furggsattel au-dessus de Zermatt: la frontière a été alignée sur le recul du glacier du théodule en 2000. En conséquence, la station de télésiège se trouve depuis lors sur sol suisse et non italien.

Le schéma suivant explique l'influence de la fonte des glaciers sur le tracé de la frontière dans la région de Zermatt. Entre 1940 et 2000, le glacier a perdu une partie de son épaisseur, si bien que la ligne de partage des eaux se situe à présent sur la roche. Le recul du glacier a donc provoqué un déplacement de la frontière, compris entre 100 et 150 m.

Schéma de l'influence de la fonte des glaciers sur la frontière nationale
Schéma de l'influence de la fonte des glaciers sur la frontière nationale

Sur les 578 km que compte la ligne de partage des eaux entre l'Italie et la Suisse, seule une quarantaine traverse des champs de neige ou des glaciers. Les autres frontières alpines, avec la France et l'Autriche, ne courent pas sur des champs de neige ou de glaciers dont la position est susceptible d’évoluer, mais suivent des arêtes rocheuses. Il n’est cependant pas exclu que ce type de frontière évolue également, par exemple à l’occasion d’un éboulement important.

En sa qualité de service spécialisé de la Confédération compétent pour la frontière nationale, swisstopo doit tenir compte de ces changements de position pour assurer la mise à jour correcte de l’ensemble de ses produits de mensuration, topographiques et cartographiques. La mise à jour n’est toutefois entreprise que si elle est nécessaire (par exemple lorsque la modification de frontière touche une construction).

Les fleuves et ruisseaux

L'Inn marque la frontière entre l'Autriche et la Suisse.
L'Inn marque la frontière entre l'Autriche et la Suisse.

Le canton de Genève a une frontière commune avec la France longue de 103 km, dont 50 km se trouvent au milieu de ruisseaux. Le cours de ces derniers a changé au fil des décennies et des crues. Le cadastre a enregistré des déplacements atteignant plusieurs mètres à certains endroits.

Dans le cas du Doubs, qui fait frontière entre la France et les cantons de Neuchâtel et du Jura, la frontière suit la berge côté suisse. Tant qu’un cours d'eau n’est pas canalisé, la frontière suit son cours naturel. Tout comme dans le cas des glaciers, la frontière est ajustée au cours des rivières en cas de changement important.

Exemples de changements de frontières

Superposer la frontière actuelle (la ligne rose) sur des cartes anciennes permet de révéler les changements de tracé. En voici quelques-uns:


Office fédéral de topographie swisstopo Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern
Tél.
+41 58 469 01 11

E-mail


Domaine compétent

Géodésie et Direction fédérale des mensurations cadastrales
E-mail

Office fédéral de topographie swisstopo

Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern

Carte

Voir la carte