print preview Retour Page d'accueil

Nouvelle feuille de l’Atlas géologique pour les montagnes neuchâteloises

La nouvelle feuille de l’Atlas géologique de la Suisse 1 :25 000 n°172 Le Locle s’étend de la Chaux-du-Milieu au sud aux Planchettes au nord. La frontière française est également en partie recouverte. Son territoire se situe entièrement dans le Jura plissé.

26.05.2021 | DKW

Le relief composé d’une alternance de couches calcaires massives et dures ou plus tendres et friables, déposées il y a 170 à 125 millions d’années et de dépôts molassiques, déposés entre 20 et 11 millions d’années, est fortement influencé par les structures géologiques, qui sont révélées dans le paysage typique de cette région neuchâteloise.

Morphologiquement, on distingue du sud-est au nord-ouest trois vallées synclinales principales (vallée des Ponts, vallée de la Brévine et vallée du Locle), séparées par des dos anticlinaux (Grand Som Martel, Entre deux Monts, Les Roussottes, Pouillerel). Ces reliefs structuraux ont été remodelés par l’érosion glaciaire, fluviatile et karstique.
Le bassin du Locle, aussi nommé « Oasis du Locle » comprend de nombreuses sources liées à l’important aquifère de la Molasse d’eau douce supérieure, dont les terrains crayeux font office de réservoir au-dessus de plusieurs niveaux marneux imperméables.
Fait aussi intéressant à mentionner : La ligne de séparation des eaux entre le Rhône et le Rhin traverse le territoire de la feuille Le Locle selon un axe est–ouest. En effet, l’écoulement des eaux dans des pertes à la Brévine et aux Ponts-de-Martel se fait de manière souterraine vers la source de l’Areuse et la source de la Noiraigue, puis le système hydrographique du Rhin (via la Thielle et l’Aar). Le bassin du Locle, drainé par une perte au pied du Col des Roches, est relié quant à lui au système hydrographique du Rhône (via le Doubs et la Saône).

Des cartes géologiques, pour quoi faire ?
L’Atlas géologique de la Suisse au 1:25 000, qui est basé sur le découpage de la carte nationale, fournit des renseignements détaillés sur les couches supérieures du sous-sol, permet une représentation en 2D et une visualisation en profondeur au moyen de modèles 3D. L’atlas constitue une base de décision importante pour les autorités dans les domaines de la construction de tunnels, des travaux de fondation, des dangers naturels et de la recherche scientifique, mais est aussi une source de renseignements pour toute personne qui est intéressée à comprendre le paysage qui l’entoure et son histoire.

 

Renseignements complémentaires:
Sandrine Klötzli, Communication swisstopo, +41 58 469 02 88, sandrine.kloetzli@swisstopo.ch
 

Office fédéral de topographie swisstopo Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern
Tél.
+41 58 469 01 11

E-mail


Domaine compétent

Communication et Web
E-mail

Office fédéral de topographie swisstopo

Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern

Carte

Voir la carte