print preview

Sion - la base de 1831

L’apport historique et culturel considérable de la carte Dufour tient notamment au fait que l’ouvrage soit né dans une nation pas encore unifiée. C’est pourquoi le général Dufour a dû faire largement appel à la contribution de spécialistes issus de chaque canton.

Tableau avec portrait de Josef Anton Berchtold
Josef Anton Berchtold 1847 dans : Walliser Geschichte 3.2

L’œuvre du chanoine Josef Anton Berchtold (1780-1859) à Sion illustre bien ce principe de contribution fédéraliste. Après le rejet de l’un de ses écrits théologiques, il se consacre à l’étude des mathématiques appliquées aux sciences naturelles. Il entame les préparatifs de son ouvrage principal, la mensuration trigonométrique de son canton natal, aux environs de 1826.

Berchtold a déjà 51 ans lorsqu’il mesure en mars 1831 une base de 2095,82 mètres à Champsec, à l’est de Sion, à l’aide de tiges en fer. Pour simplifier, cette ligne de base devait permettre de mesurer le Valais. Il utilise un théodolite qui mesure les angles de direction et les angles d’élévation. Comme le montre l’illustration 2, la longueur de sa base a-b est reportée depuis le point intermédiaire (n) à Nax sur le côté du triangle Mont d’Orge-Lens (m-l). Il intègre également comme point de mesure dans son premier réseau la cathédrale de Sion, où il célébrait encore la messe deux ans auparavant. C’est elle qu’il veut utiliser comme référence pour les coordonnées du Valais.

Dessin original
2) La base à Champsec près de Sion dans les calculs de Berchtold. Archives fédérales suisses AFS, E27/21090, p. 135.

Pour ce lieu, il a d’abord fallu adapter la «base de Sion aux Champs secs», qui n’était encore localisée nulle part. Un système d’information géographique a montré qu’elle ne cadrait pas avec la carte du pays et qu’elle n’était donc pas à la bonne échelle. À partir des livres de calcul de Berchtold qui se trouvent aux archives fédérales, nous avons composé un petit réseau de triangulation. Après «traduction» au format de saisie du logiciel de compensation des réseaux (LTOP), le réseau de triangulation a été adapté. Les résultats de ce «réseau libre» (ill. 4) témoignent de la précision des calculs de Berchtold: la rectification maximale pour les angles de direction s’élève à 18,8 mgon, et l’écart de direction maximal à 117 mm sur une distance de 16,2 km.

Extrait de la carte de la région de Sion avec indication des points et lignes de mesure
4) Réseau partiel en vue de l’intégration de la base de Sion dans le système de référence actuel. De cette manière, il a été possible d’obtenir les coordonnées des deux extrémités de la base, représentés par des triangles noirs. Source cartographique: CN100 © swisstopo

L’illustration 5 montre comment la base mesurée directement sur le terrain a été reportée sur le côté Mont d’Orge-Nax du triangle, ce qui a permis ensuite de calculer les distances entre tous les points de triangulation ainsi que leurs coordonnées. A partir de 1836, Berchtold reçoit l’aide efficace de son neveu Josef Anton Müller (1816-1881), alors âgé de 20 ans. En 1844, oncle et neveu achèvent la triangulation du Valais. Cet incroyable travail est compilé aux Archives de l’État du Valais. Les 1500 feuilles de calcul recensent les 153 stations et les 7500 mesures d’angles, ainsi que le calcul de 850 points. 

Une fois l’ouvrage achevé, le canton du Valais était prêt pour la mensuration topographique en vue de l’élaboration de la carte Dufour.

Extrait de la carte historique de la région de Sion avec points et lignes de mesure
5) La base de Sion et son report sur les points de triangulation voisins Mont d’Orge et Nax, dans le réseau mesuré par le chanoine Berchtold après 1831. Source cartographique: levé original 407 à l’échelle 1:50 000 (ici réduit) effectué par les ingénieurs-topographes Isaac Christian Wolfsberger (1801-1876) et Adolphe-Marie-François Bétemps (1813-1888) en 1841, soit environ dix ans après la mensuration de la base. swisstopo, cartothèque, LT OA 407

Documentation


Office fédéral de topographie swisstopo Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern
Tél.
+41 58 469 01 11

E-mail

Office fédéral de topographie swisstopo

Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern

Carte

Voir la carte